“On peut être journaliste free lance et puis se retrouver à la direction. Roularta, c’est une culture d’entreprise focalisée sur le résultat.” - Amid Faljaoui

Foto Amid Faljaoui

Amid Faljaoui

J’ai été engagé au poste de directeur des magazines francophones par M. Rik De Nolf. Je lui en sais gré car il m’a fait confiance à un moment ou j’étais plus jeune et nettement moins connu.

 

C’est la grande force de Roularta: on peut être journaliste free lance comme moi, au départ, et puis se retrouver à la direction. Roularta, c’est une culture d’entreprise focalisée sur le résultat.

 

Il ny a donc pas de plafond de verre, ni pour les femmes ni pour les personnes issues de la diversité. Et ça, c’est épatant comme dirait Jean dOrmesson!